Vous tenir informés : Mise à jour de Sentry

Intervenants
James Dutkiewicz, directeur des placements
Aubrey Hearn, chef du marché des actions, vice-président et gestionnaire de portefeuille principal
Bryan Brown, gestionnaire de portefeuille

Aperçu de Sentry :

  • La crise que nous vivons est unique en son genre; il y a un ou deux mois à peine, les marchés touchaient de nouveaux sommets et les titres de crédit étaient très en demande.
  • Il est trop tard pour positionner les portefeuilles de façon défensive, allonger la duration des titres d’État ou choisir des actions du secteur des biens de consommation de base. Ceci reviendrait à fermer la porte de l’écurie après que le cheval s’est enfui.
  • La réponse monétaire des banques centrales n’a cessé de s’amplifier. Depuis le 16 mars, la Banque centrale européenne, la Réserve fédérale, la Banque d’Angleterre et d’autres institutions ont déployé des efforts immenses.
  • L’un des aspects les plus importants et les moins abordés de l’intervention de la Fed consiste à accroître le montant des accords de swap pour rendre disponibles des dollars américains. Le dollar US revêt une importance disproportionnée pour l’économie mondiale de par son rôle de monnaie de réserve et de monnaie transactionnelle pour les chaînes d’approvisionnement.
  • Nous voyons quelques signes positifs du côté des banques centrales, dont les interventions restent cependant insuffisantes pour que nous commencions à vendre des titres à revenu fixe de base pour investir dans les actions. Au Canada, la Banque du Canada, le gouvernement fédéral et le Bureau du surintendant des institutions financières sont rapidement intervenus pour améliorer la situation, en prenant toutes les mesures nécessaires pour permettre aux entreprises de croître et d’emprunter et pour faire parvenir des fonds aux consommateurs.
  • Les banques canadiennes ont été autorisées à détenir moins de fonds propres et à accroître d’environ 300 milliards de dollars leur capacité de prêt pour stimuler l’économie; de plus, elles offrent des solutions flexibles à leurs clients, y compris la possibilité de reporter des versements hypothécaires.
  • Les personnes touchées par l’épidémie bénéficieront d’un soutien direct de 27 milliards de dollars par le biais de l’assurance-emploi. À notre avis, c’est l’une des mesures qui aideront au bon fonctionnement du système financier durant cette période difficile. Le gouvernement n’a pas exclu d’agir de façon plus vigoureuse à l’avenir.

Répartition de l’actif/Titres à revenu fixe (M. Dutkiewicz) :

  • Au vu de la réévaluation massive des actions et de certains pans du marché des obligations de sociétés, nous n’avons pas encore apporté de modifications significatives à notre répartition d’actif, mais nous nous penchons sur la question.
  • Nous avons haussé d’un cran la pondération de l’ensemble de nos positions en titres à revenu fixe de base et en obligations d’État, en plus de réduire le risque des volets de titres à revenu fixe de nos portefeuilles pendant la majeure partie de l’année.
  • Nous avons discrètement allégé la duration des titres à revenu fixe; cependant, s’il nous faut mobiliser des liquidités pour acheter des obligations de sociétés dont le prix a chuté, nous le ferons sur le marché des obligations d’État. Nous avons abordé la situation actuelle avec un volet d’effets de trésorerie bien garni, ce qui nous a facilement permis d’étoffer çà et là nos positions en titres de crédit.
  • Nous ne décidons pas aujourd’hui de réduire la duration de moitié; nous ne faisons que l’élaguer pour effectuer quelques achats. Nous n’ouvrons pas les vannes parce que nous n’observons pas encore les signaux nous indiquant que les bonnes mesures vont être prises sur le plan budgétaire.
  • Nous avons accru nos couvertures à l’égard du dollar américain et nous sommes désormais bien au-delà du niveau neutre.

Actions américaines (M. Hearn) :

  • À nos yeux, la période actuelle donne l’occasion aux investisseurs d’acheter les actions de sociétés de bonne qualité à bien meilleur prix qu’en décembre 2019. Nous voulons investir dans des sociétés capables de traverser la tourmente. Nous tâchons de trouver des titres qui ont été exagérément liquidés.
  • Récemment, nous avons ajouté Apple Inc. (NASDAQ : APPL) et McDonald’s Restaurants Ltd (NYSE : MCD) en raison de leur bilan très solide et nous avons probablement étoffé au maximum notre position dans Fiserv, Inc. (NASDAQ : FISV), société de technologie financière qui fournit des solutions technologiques aux banques du monde entier. Nous détenons d’importantes positions dans Brookfield Asset Management Inc. (NYSE : BAM) et Brookfield Infrastructure Partners L.P. (NYSE : BIP), qui sont très peu endettées, et nous investissons dans Live Nation Worldwide, Inc. (NYSE : LYV), Booking Holdings Inc. (NASDAQ : BKNG), Broadridge Financial Solutions Inc. (NYSE : BR), Real Matters Inc. (TSX : REAL) et les Braves d’Atlanta (Braves [Série A]) (NASDAQ : BATRA), sociétés qui devraient toutes se tirer d’affaire à notre avis.
  • Nous avons vendu AerCap Holdings N.V. (NYSE : AER), société de location d’aéronefs, en raison de la gravité de la situation pour le secteur aérien. Cependant, nous avons étoffé CargoJet Inc (USOTC : CGJTF), qui fait partie des infrastructures jugées essentielles à l’acheminement des fournitures médicales et des fournitures de soins de santé durant la présente épidémie.
  • De façon générale, nous pensons que les secteurs de l’énergie et du pétrole pourraient se redresser; cependant, puisqu’il est actuellement difficile d’en prédire la valeur finale, nous ne détenons aucun titre énergétique dans le portefeuille d’actions américaines.

Actions canadiennes (M. Brown) :

  • Au moment où tant de gens ont recours aux services de divertissement et de communication, nous avons étoffé notre position dans BCE Inc. (TSX : BCE); nous faisons de même avec Intact Compagnie d’assurance Ltée (TSX : IFC) puisque nous ne pensons pas que les assurés vont résilier leurs polices durant cette période éprouvante. Nous étoffons également nos positions dans des sociétés de valeur comme Keyera Corp. (TSX : KEY) dans le secteur de l’énergie, qui sont sous-endettées et possèdent un bilan très solide.
  • Nous avons accru notre exposition aux États-Unis. Nous privilégions les sociétés susceptibles de croître, comme celles des secteurs des soins de santé et des technologies. Nous détenons Becton Dickinson (Proprietary) Ltd. (NYSE : BDX) dans les soins de santé et Microsoft Corp. (NASDAQ : MSFT) dans les technologies.
  • Le marché étant plus volatil, nous avons saisi l’occasion de vendre des options d’achat de produits dérivés à l’échelle du portefeuille. Ces opérations offrent une certaine prime et un rendement très attrayant, en plus de nous permettre d’obtenir un peu de liquidités.
  • Pour gérer le risque de notre portefeuille, nous avons soumis les bilans à des tests de résistance, en nous renseignant sur les clauses restrictives et sur la latitude dont disposent les sociétés de façon à ne pas les enfreindre.

DÉFINITIONS

Produit dérivé : Un produit dérivé est un titre financier dont la valeur dépend ou dérive d’un actif ou d’un groupe d’actifs sous-jacent. Le produit dérivé prend la forme d’un contrat passé entre deux ou plusieurs parties sur la base de cet actif. Son prix est déterminé par les fluctuations de l’actif sous-jacent (le plus souvent des actions, obligations, produits de base, monnaies, taux d’intérêt ou indices du marché). Les produits dérivés peuvent servir à une foule de fins, comme se protéger contre le risque de baisse, obtenir un revenu supplémentaire dans un portefeuille ou investir dans une idée prometteuse sans devoir consentir une mise de fonds importante.

Duration : Mesure de la sensibilité du prix d’un titre à revenu fixe à l’évolution des taux d’intérêt, exprimée en nombre d’années. On s’attend à ce que le prix d’une obligation de duration longue monte (baisse) davantage que celui d’une obligation de duration courte lorsque les taux d’intérêt baissent (montent).

Liquidité : Degré où un actif ou un titre peut être rapidement acheté ou vendu sur le marché sans que son prix en soit affecté. Les effets de trésorerie sont considérés comme les actifs les plus liquides, tandis que des objets comme les œuvres d’art ou les livres rares seraient relativement illiquides.

AVIS IMPORTANTS

Le présent document est fourni à titre de source générale d’information et ne doit pas être interprété comme des conseils personnels, fiscaux, juridiques, comptables ou de placement, une offre ou une sollicitation de vente ou d’achat de titres. Tous les efforts ont été déployés pour s’assurer que l’information contenue dans ce document était exacte au moment de sa publication. Les conditions du marché pourraient varier et donc influer sur les renseignements contenus dans le présent document. Tous les tableaux et toutes les illustrations dans le présent document sont à titre d’illustration seulement. Ils ne visent en aucun cas à prévoir ou extrapoler des résultats de placement.

Les opinions formulées dans ce document sont exclusivement celles de l’auteur et ne devraient pas être utilisées ni interprétées comme un conseil en placement ni comme un signe d’approbation ou une recommandation à l’égard des entités ou des titres dont il est question. Les particuliers devraient consulter des professionnels, au besoin, au sujet de tout placement. Les investisseurs devraient consulter leur propre conseiller professionnel avant de modifier leurs stratégies de placement.

L’auteur et/ou un membre de la famille immédiate de celui-ci pourrait détenir les titres spécifiques commentés dans ce document. Toute opinion ou information fournie dans le présent document n’engage que l’auteur et ne doit pas être interprétée comme des conseils d’investissement ou comme un signe d’approbation ou une recommandation à l’égard d’entités ou de titres commentés ou fournis par Placements CI.

Certains énoncés contenus dans le présent document constituent des énoncés prospectifs. Est considéré comme un énoncé prospectif tout énoncé correspondant à des prévisions ou dépendant de conditions ou d’événements futurs ou s’y rapportant, ainsi que tout énoncé incluant des verbes comme « s’attendre », « prévoir », « anticiper », « viser », « entendre », « croire », « estimer », « évaluer » ou « être d’avis » ou tout autre mot ou expression similaire. Les énoncés prospectifs qui ne constituent pas des faits historiques sont assujettis à un certain nombre de risques et d’incertitudes. Les résultats ou événements qui surviendront pourraient être donc substantiellement différents des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs ne comportent aucune garantie de rendement futur. Ils sont, par définition, fondés sur de nombreuses hypothèses. Bien que les énoncés prospectifs contenus aux présentes soient fondés sur des hypothèses que CI Investments Inc. et le gestionnaire de portefeuille considèrent comme raisonnables, ni CI Investments Inc. ni le gestionnaire de portefeuille ne peuvent garantir que les résultats obtenus seront conformes aux énoncés prospectifs. Il est recommandé au lecteur de considérer ces énoncés prospectifs ainsi que d’autres facteurs avec précaution et de ne pas leur accorder une confiance excessive. La société ne s’engage aucunement à mettre à jour ou à réviser de tels énoncés prospectifs à la lumière de nouvelles données, d’événements futurs ou de tout autre facteur qui pourrait affecter ces renseignements, et décline toute responsabilité à cet égard, sauf si la loi l’exige.

Certains énoncés contenus dans le présent dans ce document sont fondés entièrement ou en partie sur de l’information fournie par des tiers; CI Investments Inc. a pris des mesures raisonnables afin de s’assurer qu’ils sont exacts. Les conditions du marché pourraient varier et donc influer sur les renseignements contenus dans le présent document.

Gestion de placements Sentry est une division de CI Investments Inc. Gestion de placements Sentry est le sous-conseiller en valeurs de certains fonds offerts et gérés par CI Investments Inc. Gestion de placements Sentry et le logo et la conception graphique de Gestion de placements Sentry sont des marques de commerce de CI Investments Inc.

Placements CI® et la conception graphique de Placements CI sont des marques déposées de CI Investments Inc. « Partenaire de confiance en matière de patrimoineMC » est une marque de commerce de CI Investments Inc.

© CI Investments Inc. 2020. Tous droits réservés.

Date de publication : 26 mars 2020.